ESPACE ADHERENT

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

L’innovation au service des patients atteints de troubles cognitifs

Publié le 18/06/18

L’Interpro Santé/Upe 13, le SYNERPA, et la start-up Geo Sentinel, lancent une expérimentation pilote inédite sur la Région PACA auprès de 11 EHPAD.

Objectif : améliorer la qualité de vie et la prise en charge de résidents en perte d’autonomie.

Cette expérimentation s’inscrit dans le prolongement des axes de collaboration mis en oeuvre entre l’Interpro Santé et le SYNERPA pour faire avancer la recherche et le développement des solutions proposées aux résidents en situation de perte d’autonomie.
C’est la technologie développée par la start-up Geo Sentinel qui sera expérimentée sur 11 EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), auprès de 120 résidents, sur une période de 1 à 3 mois.

Voici les 7 premiers établissements pour lesquels l’expérimentation a commencé :

  • EHPAD LE PALAIS BELVEDERE – 06 Grasse
  • RÉSIDENCE LE CHÂTEAU – 13 Aubagne
  • KORIAN – RESIDENCE DU BAOU – 13 Marseille
  • KORIAN – LES ALPILLES – 13 Vitrolles
  • KORIAN – MAS DES AINES – 13 Gémenos
  • KORIAN – LA PINEDE – 83 Sanary-sur-Mer
  • Résidence LE ROSAIRE – 83 Sanary-sur-Mer.

Geo Sentinel propose une solution d’assistance et de sécurisation des personnes en perte d’autonomie. Véritables innovations technologiques, les objets connectés Geo Sentinel permettent de suivre en temps réel, via une application, les déplacements et sorties de zone à l’extérieur comme à l’intérieur du lieu de vie de l’utilisateur. Ils sont équipés de capteurs intelligents qui permettent d’alerter les proches, les aidants ou le personnel soignant lors de situation de détresse ou de danger vécue par l’utilisateur.
La technologie Geo Sentinel permet également de collecter et stocker sur une plateforme sécurisée les constantes de santé de la personne : rythme cardiaque, tension artérielle, oxygène dans le sang. Une alerte est lancée lorsque les capteurs détectent une variation de celles-ci. Elles sont consultables uniquement par les équipes soignantes et l’utilisateur afin de préserver le secret médical.

L’objectif de l’expérimentation vise à améliorer la prise en charge des personnes en établissement ou à domicile, dans le cadre d’un protocole de télé-médecine qui comporte une étude interventionnelle prospective multicentrique auprès de 11 établissements pilotes sur les 4 points suivants :
1) les sorties de zone (fugue),
2) la détection de chute,
3) les appels d’urgence,
4) la collecte de constantes de santé.

Le protocole s’inscrit dans le nouveau dispositif de protection des données personnelles (RGPD), toutes les données collectées sont anonymisées et hébergées sur un serveur agréé HDS (OVH).

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Contact :